Vous êtes ici : >Accueil >>Matériel d'escalade - Grimpe >>Chaussons d'escalade >>Chaussons d'escalade à velcro >>La Sportiva Miura velcro woman

Nos marques

Votre avis sur nous

Note générale : 4.5/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Donner votre avis Lire les commentaires

Nous trouver


Plan d'accès

Newsletter

Nos engagements

Partagez sur Envoyer cette page à un ami Imprimer cette page

Chausson d'escalade La Sportiva Miura velcro woman

Chausson d’escalade La Sportiva Miura velcro woman


 

Signes particuliers : agressif. Le velcro, attendu par toutes !


C’est la version Velcro du modèle Miura femme auquel ont été ajoutées un certain nombre d’innovations techniques. La version velcro reprend les caractéristiques exceptionnelles de la version lacets, avec des éléments innovants tels que trois velcros qui permettent de passer le chausson au pied rapidement.

La tige est de construction tubulaire.

Le P3, système breveté, permet de maintenir dans le temps la forme initiale de l’arc plantaire.

Ce modèle est idéal pour les compétitions et convient à la plupart des grimpeurses.

Chausson d'escalade La Sportiva Miura velcro woman Chausson d'escalade La Sportiva Miura velcro woman Chausson d'escalade La Sportiva Miura velcro woman La Sportiva Miura velcro woman bleu
A partir de 113,00 € 113,00 € TTC
  • Livraison sous 0 à 4 jours

Les Internautes qui ont acheté ce produit ont aussi acheté

Chausson d'escalade Katana Lady

Chausson d'escalade Katana Lady

104,90 €
Rupture de stock

Actualités

AVIS DE RAPPEL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LES CAMALOTS, CAMALOTS ULTRALIGHT
Salt Lake City, Utah (le 13 avril 2016) - En coopération avec la Commission américaine sur la sécurité des produits de consommation (CPSC), Black Diamond Equipment, Ltd. procède au rappel volontaire, soumis à une inspection de la part de l'utilisateur, des coinceurs mécaniques à cames Camalot et Camalot Ultralight, en raison d'une possibilité de montage inadéquat d'un certain nombre de coinceurs, pouvant céder en cours d'utilisation et entraîner des blessures ou la mort.

S'abonner aux actualités